Le carcinome urothélial plasmocytoïde de la vessie : une entité histologique rare au pronostic sombre

  • Mohamed Hicham Benazzouz Service d'Urologie"A" , Centre hospitalier universitaire IBN SINA RABAT
  • Younes Essatara Service d'Urologie"A" , Centre hospitalier universitaire IBN SINA RABAT
  • Hachem Elsayegh Service d'Urologie"A" , Centre hospitalier universitaire IBN SINA RABAT
  • Ali Iken Service d'Urologie"A" , Centre hospitalier universitaire IBN SINA RABAT
  • Lounis Benslimane Service d'Urologie"A" , Centre hospitalier universitaire IBN SINA RABAT
  • Kaoutar Znati Service d'anatomo-pathologie , centre hospitalier universitaire IBN SINA RABAT
  • Yassine Nouini Service d'Urologie"A" , Centre hospitalier universitaire IBN SINA RABAT
Keywords: Carcinome urothélial plasmocytoide, vessie, cystectomie, chimiothérapie

Abstract

Introduction : Le carcinome urothélial plasmocytoide est une variante histologique rare du carcinome urothélial . Seul une centaine de cas ont été décrits dans la littérature. Dans cette étude nous rapportons deux nouvelles observations . En combinant nos résultats à ceux des différentes séries décrites dans la littérature , nous essayons de définir les caractéristiques cliniques et pathologiques ainsi que l’approche thérapeutique dans cette pathologie. Observations :2 nouveaux cas de carcinome urothélial plasmocytoide ont été diagnostiqués et pris en charge dans notre structure . les 2 patients étaient de sexe masculin et l’âge moyen était de 76 ans . L’hématurie était le principal  symptôme . Les 2 patients ont eu une résection trans-urétrale de la vessie . Le stade tumoral au moment du diagnostic était avancé dans les 2 cas (respectivement T3N0M0 et T3N1M0) .Les 2 patients ont été traité par une cystoprostatectomie . L’analyse histologique de la pièce opératoire complétée par une étude immunohistochimique confirmait le diagnostic de  carcinome urothélial plasmocytoide.  Le premier patient est décédé après 1 mois d’une embolie pulmonaire. Le deuxième est décédé après 2 mois après avoir reçu 2 cures de chimiothérapie adjuvante. Les données recueillies à travers les différentes séries décrites dans la littérature vont dans le même sens de nos données avec un stade avancé au moment du diagnostic et un pronostic sombre. Conclusion : Le carcinome urothélial plasmocytoide est une variante histologique rare et agressive. Le diagnostic se fait souvent à un stade avancé et le pronostic est sombre. Le traitement est le plus souvent basé sur une cystectomie suivie d’une chimiothérapie adjuvante à base de cis platine. L’intérêt d’une chimiothérapie néo-adjuvante n’a pas encore été établi.

Published
2014-10-22
How to Cite
Benazzouz, M. H., Essatara, Y., Elsayegh, H., Iken, A., Benslimane, L., Znati, K., & Nouini, Y. (2014). Le carcinome urothélial plasmocytoïde de la vessie : une entité histologique rare au pronostic sombre. Canadian Urological Association Journal, 8(9-10), e733-8. https://doi.org/10.5489/cuaj.2017
Section
Case Series